Saturday, 18 March 2017 08:08

Non à la traite des êtres humains au Burundi

Le phénomène de traite des êtres humains perdure au Burundi depuis des années et implique, dans la plupart des cas, des enfants et jeunes filles. Ce phénomène a déjà touché des milliers de burundais qui sont parties à destination des pays où ils subissent des exploitations inhumaines multiformes. La FENADEB a déjà reçu maintes plaintes des filles burundaises victimes de la traite qui sont pour le moment dans les pays du Golf, toutes désireuses de retourner au Burundi sans pour autant y arriver. Celles-ci témoignent des tromperies et contraintes dont elles ont fait objet pour partir. Ainsi, dans la poursuite de ses actions visant la réduction et l’éradication de la traite des êtres humains au Burundi, la FENADEB, en collaboration avec l’UNICEF et l’OIM, a, depuis Novembre 2016, débuté une série d’ateliers de formation de ses organisations membres pour les équiper des connaissances et techniques suffisantes à comprendre la traite des êtres humains dans toutes ses pires formes et d’en faire le monitoring, rapporter les cas détectés, assister les victimes de la traite ou les référer à des services appropriés. L’atelier de formation le plus récent a eu lieu à l’hôtel « Le Chandelier » à Bujumbura en dates du 15 au 17 Mars 2017 pour 25 participants en provenance des provinces de Bubanza, Bujumbura Mairie, Bururi, Cibitoke, Makamba, et Rumonge. Diverses thématiques théoriques et pratiques relatives à la lutte contre la traite des êtres humains ont été couvertes pendant ces 3 jours, dispensées par les experts internationaux de l’OIM et l’UNICEF et les formateurs de la FENADEB. La même formation est prévue au chef-lieu de la Province Gitega pour 25 participants provenant des provinces de Gitega, Ruyigi, Mwaro, Cankuzo, Rutana et Bujumbura Rural, et au chef-lieu de la Province Ngozi pour ceux des provinces de Ngozi, Kirundo, Muyinga, Kayanza, Karusi et Muramvya. A la fin, 100 personnes des différentes associations membres de la FENADEB intervenant dans toutes les provinces du pays auront bénéficié de ces formations qui les doteront d’un bagage intellectuel essentiel dans la lutte contre la traite des êtres humains. #Stop_Human_Trafficking_In_Burundi